Le Pilates contre l’anxiété…

littlemc

Résumé de l’article
Comment la pratique du Pilates grâce à l’intégration de ses principes clés comme la respiration diaphragmatique, le centrage, permet de calmer le mental, gérer ses émotions et aider à sortir d’épisodes anxieux par des mouvements adaptés, en conscience et contrôle.

Témoignage d’une praticienne de Pilates, Johanna Francis.
Article en anglais – Source: Ten Health & Fitness

Voir également la citation de Joseph Pilates

Quand tu essaies de méditer …

tumblr_o6ddhi7xgd1tpv8gqo1_540

Comment faire pour calmer le mental ?

Tout d’abord, installez-vous dans une position confortable, allongé(e) sur le dos ou assis(e) avec une belle élongation de la colonne et un bon alignement sans que cela vous demande des efforts. Trouvez la position où vous êtes parfaitement confortable et stable. Assurez-vous au préalable de ne pas être dérangé(e) pendant le moment de méditation que vous vous accordez. Enfin, prêtez attention à votre respiration qui sera profonde et que vous allongerez progressivement à l’expire.

Quand une pensée émerge, observez-la et laissez la passer comme un nuage que vous visualisez dans le ciel. Notez si, elle est agréable, désagréable ou neutre et revenez à votre respiration, à l’air qui entre et qui sort par vos narines. Ecoutez vos sensations corporelles et les tensions dans le corps,  si une tension ou une pensée émergent alors concentrez-vous sur votre respiration et suivez les mouvements de l’air depuis vos narines, vos poumons vers votre abdomen à l’inspire. »

Faites une pause de quelques secondes poumons pleins – Sentez l’énergie ou Prâna circulé dans votre corps – Puis expirez, relâchez votre tension ou évacuez votre pensée en vous focalisant sur l’expiration depuis l’abdomen, les poumons et l’air qui sort par vos narines.

Les respirations sont toujours lentes et profondes.

Vous pouvez ancrer mentalement les phrases suivantes pendant votre pratique :
« J’inspire : Je sais que j’inspire » –  » J’expire : Je sais que j’expire »

Cela vous aidera à vous focaliser sur la respiration le temps que le mental se calme.
No stress ! Ce temps est pour vous, prenez donc ce temps pour recharger les batteries et être au clair avec vous-même. Je vous souhaite une agréable méditation.

Pourquoi cultiver le respect et la gratitude ?

Trouver la paix en soi et contribuer à la paix dans le monde

A l’occasion des 24h de méditation pour la terre organisée dans le monde entier, cultivez l’esprit bienveillant et de gratitude s’avère la voie fondamentale pour un monde plus harmonieux et plus paisible.

Je vous partage un très joli poème de René Char »Qu’il vive » car dans « mon pays », on remercie. Vous retrouverez une lecture de ce poème dans la vidéo.
Merci du fond du coeur pour cette belle action.

Lire la suite de « Pourquoi cultiver le respect et la gratitude ? »

le petit prince Saint Exupéry
Le petit prince
de Saint Exupéry

« On ne voit bien qu’avec le coeur. L’essentiel est invisible pour les yeux. »

Dans cet ouvrage, l’auteur Antoine de Saint Exupéry nous invite à écouter notre enfant intérieur car toutes les grandes personnes ont d’abord été des enfants mais peu d’entre elles s’en souviennent.

Toujours en quête d’amis, le petit prince arrive sur Terre et c’est encore la solitude et l’absurdité de l’existence qu’il va découvrir.

C’est grâce à l’enseignement du renard dont est tiré la pensée positive du jour que le petit prince va découvrir la profondeur de l’amitié. Je vous propose un petit travail de visualisation pour se reconnecter à son enfant intérieur.

Visualisation

Fermez les yeux et prenez un instant pour calmer le mental en observant juste l’air qui rentre et sort de vos narines. La respiration se calme, elle devient lente et profonde.

Maintenant, visualisez votre enfant intérieur, le souvenir de l’enfant que vous étiez, insouciant, libre, joyeux, léger, bienveillant.  Peut-être que les référents éducatifs, les épreuves de la vie vous ont endurcis avec le temps et qu’adulte vous vous êtes forgé(e) une carapace mais cet enfant intérieur est toujours en vous, toujours en vie !
Visualisez plus précisément, son apparence, ce qu’il aimait, la façon dont il se comportait et ce qu’il lui apportait de la joie dans ces interactions avec le monde.
Souriez-lui avec bienveillance comme il vous sourit spontanément. Cajolez-le, parlez-lui, dites lui avec beaucoup de compassion que vous l’aimez, qu’il est bien comme il est, là où il est et que vous l’acceptez tel qu’il est, inconditionnellement et profondément… Et avec beaucoup de gratitude, dites-lui enfin Merci ! Merci d’être là intacte !

Cet infant intérieur ne connait pas le temps, il est ancré dans l’instant présent, dans « l’ici et maintenant », sans regret du passé, ni inquiétude pour l’avenir. L’écouter ne vous rend pas plus vulnérable mais bien au contraire, il vous rendra plus vrai, plus joyeux et à l’écoute de vous-même et des autres.

Maintenant, vous savez que vous pouvez faire une pause et vous reconnecter à lui en vous rappelant par exemple un souvenir d’enfance agréable et si cela est difficile, visualisez-le, dites-lui que vous le comprenez et rappelez-lui que vous l’aimez tel qu’il est avec tous ses défauts mais aussi ses qualités.

Qu’il est bon de se connecter à son enfant intérieur, le véritable Soi qui est bien plus grand que l’Ego !

Libérer le stress et refaire circuler les énergies…

jump freedom

« Se sentir bien physiquement, mentalement, émotionnellement, spirituellement, socialement, intégré dans l’ensemble de sa personne et de son âme, c’est être en bonne santé. »
John et Matthew Thie – créateurs du système « Touch For Health »

Lire la suite de « Libérer le stress et refaire circuler les énergies… »